PARDON ET RECONCILIATION. BOLESLAW KOMINEK, UN PERE INCONNU DE L’EUROPE

Pour cette référence, Tempora a également participé aux services suivants:
Non classé

Présentation :

Á l’occasion de « Wroclaw-Capitale européenne pour la culture en 2016 », la volonté est apparue de mettre en avant la personnalité du Cardinal Kominek, père de l’Europe et acteur de premier plan de la réconciliation germano-polonaise. Parallèlement au destin de cet homme d’exception, l’exposition présente également plusieurs exemples de rapprochements suite à des conflits dans l’histoire récente de l’Europe.

Ce personnage méconnu de l’histoire européenne n’en est pas moins un visionnaire de ce qu’allait devenir l’Europe dans la deuxième moitié du XXe siècle. En effet, pour imaginer dans les années 60 l’intégration de la Pologne à l’Europe représentée par la CEE, il fallait être visionnaire. C’était bien le cas de Bolesław Kominek, alors archevêque titulaire de Wrocław qui était convaincu, selon ses mots, que « les nationalismes, c’est le passé. L’Europe, c’est l’avenir ».

Le parcours d’exposition est articulé autour de trois axes : « Á l’ombre d’Hitler : 1939-1945 », « Á l’ombre de Staline : 1945-1956 » et « Vers la réconciliation : 1956-1974 » avec pour toile de fond l’évocation succincte des événements qui tissent la trame de l’histoire germano-polonaise et de l’Europe avant, pendant et après la Seconde Guerre mondiale.

La personne de Kominek constitue le pivot de l’exposition. Simple objet de cette histoire sous la dictature nazie, puis communiste, il en devient chemin faisant un acteur de premier plan et se révèle être au fil de son parcours et du parcours d’exposition un visionnaire de la construction européenne.

L’exposition, présentée en premier au Vatican, tournera ensuite dans différentes grandes villes européennes.

Infos :

Commanditaire : Ville de Wroclaw
Missions : Conception, Réalisation, Communication et Exposition itinérante
Dates : Novembre 2016
Langues : FR, NL, EN, DE, PL

Itinerance :

Missions : Conception, Réalisation, Communication et Exposition itinérante
Lieu : Berlin, Wroclaw, Bruxelles
Langues : FR, NL, EN, DE, PL

 

Tempocase

Intéressé par la présentation d’un module de l’exposition Pardon et Réconciliation, Boleslaw Kominek, un Père Inconnu de l'Europe, au sein de votre institution?

Contactez Isabelle Benoît (Responsable du Développement international):
isabelle.benoit@tempora.be
+32 2 549 60 72

Pour plus d'infos sur le TEMPOCASE

Plus de détails

« L’Europe c’est l’avenir – les nationalismes sont d’hier »
L’auteur de ces mots est Bolesław Kominek (1903- 1974), une haute figure de l’Eglise polonaise. Formé à l’Université Jagellon à Cracovie et à l’Institut catholique de Paris, Kominek est ordonné prêtre en 1927. Pendant la guerre, il aide les prisonniers. En 1951, nommé évêque titulaire, il est chargé d’administrer la partie polonaise du diocèse

de Wrocław. Frappé d’interdit par le pouvoir communiste, il ne pourra exercer son ministère qu’après les événements d’octobre 1956. Européen convaincu, il rédige pendant le Concile Vatican II la lettre des évêques polonais aux évêques allemands (18 novembre 1965), laquelle contient la célèbre phrase : « Nous vous accordons le pardon et vous le demandons ».

A court terme, cette lettre, qui n’a pas reçu de réponse de même hauteur morale, a déclenché une campagne virulente du pouvoir communiste polonais contre les évêques. A long terme, elle
fut un pas décisif vers une réconciliation entre les Polonais et les Allemands et donc vers l’entrée de la Pologne dans l’Union Européenne.

Ce projet d’exposition découle directement de la présentation de ce personnage historique lors de l’exposition du Musée de l’Europe « C’est Notre histoire ! / Europa : To naza Historia » organisée par la Ville de Wroclaw en 2009. L’exposition proposait une série de personnages qualifiés de « pères de l’Europe » pour avoir rempli un rôle de premier

plan dans la construction européenne. L’objectif de cette nouvelle exposition est de faire reconnaître aujourd’hui le Cardinal Kominek comme l’un des pères de l’Europe, d’autant plus remarquable qu’il a œuvré à partir d’un pays privé de liberté, la Pologne des années 60. Au delà de cette figure, l’exposition entend présenter au public plusieurs exemples

de réconciliation après des conflits dans l’histoire récente de l’Europe.

Le présent projet est une exposition itinérante (environ 300 m2) qui sera présentée à Bruxelles, Berlin, Wroclaw et Rome / Cité du Vatican entre fin 2015 et début 2017.

Le projet est réalisé pour la Ville de Wroclaw dans le cadre des activités de « Wroclaw-Capitale européenne pour la culture en 2016 ».

Kominek teaser